emploi

Les start up d’Etat font bouger l’administration, notamment le Pôle Emploi

lcenfranceL’administration française a besoin de se réformer et d’améliorer son service aux usagers. Or l’Etat, malgré ses intentions, a tendance à invariablement reproduire des schémas où les usagers se retrouvent confrontés à des démarches complexes et laborieuses. Par exemple, l’accès aux droits ou les marchés publics sont des labyrinthes administratifs, où formulaires cerfa et pièces à fournir sont légion.
Pierre Pezziardi, entrepreneur, a fait le constat que s’il n’est pas possible d’innover de l’intérieur, l’Etat a besoin d’entrepreneurs externes pour le faire. Le Secrétariat General à la Modernisation de l’Etat Public (SGMAP) lui a alors confié le projet de créer des start ups d’Etat.
Lire la suite

Le Cloud va-t-il faire perdre des emplois?

futur-cloudComme pour toute mutation, il faut anticiper les effets qui viennent avec. Si de plus en plus d’entreprises vont vers le « tout Cloud » le DSI se transforme en Directeur de Services informatiques, et ses équipes techniques sont déplacées de l’interne vers le prestataire.

Il va donc y avoir des transformations, qu’il faut anticiper dès aujourd’hui…

Avec l’approche Cloud, il y a forcément des métiers de la DSI qui vont disparaitre. Les entreprises doivent donc faire un état des lieux de leurs compétences, métiers et fonctions, voir ce qui est en place et ce que cela va devenir. A partir de là, on aboutit à une situation assez simple : des emplois vont pouvoir évoluer, des fonctions seront réorientées, et d’autres qui malheureusement devront être supprimées.

Lire la suite

Big data : les nouveaux métiers qui demandent de nouvelles compétences

data-analystAvec le succès du Big Data, nous assistons à l’arrivée de nouveaux spécialistes de la donnée : Data scientist, Data analyst, Data miner, Chief data officer …  les nouvelles fonctions fleurissent ! Mais pour que le Big Data soit utile à l’entreprise il faut avant tout identifier les cas d’utilisations pertinents pour son marché. Ce qui implique des équipes pluridisciplinaires qui comprennent, entre autres : le DSI, les analystes de données, sociologues et spécialistes du marketing. Ces différentes compétences devront apprendre à communiquer, à trouver un langage commun.

D’après IBM, le métier de Data Scientist « est une évolution des rôles de Business Analyst ou de Data Analyst » et ce rôle peut être tenu par une personne ayant reçu une formation solide en informatique, statistiques, Analytics ou mathématiques. Le Data Analyst s’occupe surtout des données d’une seule source tandis que le Data Scientist se charge de l’exploration et l’examen d’innombrables données de sources différentes.

Lire la suite

 Scroll to top