Le Cloud, tout le monde en parle …

alaunelienimage1605-1Le Cloud fait désormais partie des besoins informatiques mainstream. La demande client pour les offres cloud, cloud public en particulier, est de plus en plus mature car les entreprises prennent conscience de la nécessité de s’organiser autour des offres cloud. Toutes les applications, tous domaines du cloud confondus, intéressent aujourd’hui les entreprises. Les campagnes média des fournisseurs de cloud sont aussi de plus en plus importantes, ainsi que celles des analystes et cabinets…

Selon Pierre Audoin Consultants (PAC) qui a interrogé 139 DSI, la majorité des entreprises françaises font face en 2013 à la stabilisation de leurs budgets IT avec une décroissance moyenne attendue de 0,1%. La consolidation et la virtualisation des infrastructures à travers le cloud computing apparaissent clairement prioritaires pour les DSI. Sachant que pour tout projet de transformation d’infrastructure, il faut commencer par investir avant d’obtenir des gains sur le budget fonctionnement.

D’après Gartner, porté par la demande des entreprises pour des solutions de gestion des accès et de supervision de la sécurité des SI, le marché mondial des services de sécurité dans le Cloud pourrait atteindre 2,1 milliards de dollars en 2013 et peser 3,1 milliards de dollars en 2015. Dans les deux ans, de nouvelles offres ciblées proposées par d’importants opérateurs et fournisseurs IT devraient entrer en concurrence avec les services hébergés de pure-players et de prestataires de taille moyenne. Dans son ensemble, le marché des services de Cloud public (SaaS, PaaS, IaaS) devrait franchir les 113 milliards de dollars en 2013, après avoir atteint 111 milliards l’an dernier.

Selon un sondage réalisé auprès de cent DSI britanniques par le cabinet de recrutement Robert Half Technology, le cloud computing (39 % des réponses) est l’expertise la plus recherchée devant la sécurité (37 %) et la gestion de projet (33 %).

Le cabinet d’analyse Scholè Marketing vient de publier un baromètre du cloud computing en France. On y apprend notamment que si les usages liés à ce dernier sont progressivement adoptés par les entreprises, une plus grande clarté de la nature et des avantages de l’offre pourraient grandement bénéficier à ce secteur encore un peu opaque.

IBM et Oxford Economic ont mené une enquête internationale sur l`impact de l`utilisation du cloud auprès de 802 décideurs et utilisateurs. L’étude démontre qu’une organisation sur cinq qui utilise le cloud computing peut doubler la croissance de son chiffre d’affaires par rapport à ses concurrents, si la complexité de son implémentation est toutefois maitrisée.

Si le cloud computing est porté aux nues par les acteurs de la dématérialisation, en pratique son déploiement dans l’entreprise ne va pas de soi. Du choix de l’offre et du prestataire, à la réorganisation des fonctions de l’entreprise, en passant par la question de l’hébergement et de la sécurisation des données, beaucoup de questions se posent… qui peuvent entraîner des coûts supplémentaires. Mais une fois ces obstacles surmontés, le jeu en vaut la chandelle : réduction des frais, amélioration de la productivité et rapidité d’installation… Le cloud est avant tout une grande opportunité.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Please enter your name, email and a comment.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.