L’informatique de demain en quelques chiffres

En 2015, internet sera accessible par 50 personnes sur 100. L’industrie du logiciel sera la partie la plus active, notamment dû à la percée fulgurante d’internet : selon Forrester, les dépenses de développement d’applications vont augmenter de 10%. Les nouveaux utilisateurs de l’internet mobile seront pour moitié en Inde et en Chine. Aux Etats Unis, où l’activité technologique est la plus forte du monde, les dépenses informatiques des entreprises vont augmenter de 7%, et vont surtout concerner la mobilité, le cloud, et le big data.
Selon Gartner, avec la prolifération de mobiles, le système d’exploitation de Google, Android, va surpasser tous les autres concurrents combinés du marché.
En parallèle, ce développement important de l’internet mobile va fournir aux hackers et cyber pirates plus de possibilités de développer des logiciels malveillants. Cependant les entreprises vont renforcer leurs processus de sécurité et leurs dépenses en solutions de sécurité vont augmenter de 8%, pour atteindre 77 milliards de dollars. Ce qui représente une bonne nouvelle pour les fournisseurs de solutions, et aussi de cloud, car 10% des investissements en sécurité se feront via le cloud.
Les paiements numériques vont devenir une tendance à surveiller de près. Surtout avec Apple et son initiative de révolutionner la manière dont nous consommons. Avec le nouveau service Apple Pay combiné à la technologie « near field communication » (NFC) dans son Iphone 6 et dans l’Apple Watch, les consommateurs pourront utiliser leurs smartphones et tablettes pour régler aux caisses, à la place de leur carte de crédit.
Enfin, après un lancement aux Etats Unis, les portes monnaies virtuels vont arriver en Europe. Ce qui, pour les banques représentent une menace supplémentaire en termes de perte de part marché.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Please enter your name, email and a comment.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.